Code ISBN: 978-2-88453-172-6

Asger Jorn
Un artiste libre
Auteur: Collectif
Considéré comme le plus grand artiste danois du XXe siècle, Asger Jorn (1914-1973) a joué un rôle majeur dans le développement des avant-gardes en Europe après 1945. Sa vie, partagée entre le Danemark, la France - il y séjourne dès 1936 et collabore avec Fernand Léger et Le Corbusier-, la Suisse et l'Italie, marque la création européenne de l'après-guerre. En l947, Asger Jorn rencontre André Breton et visite l'Exposition internationale du Surréalisme à la Galerie Maeght. L'année suivante, au café de l'hôtel Notre-Dame à Paris, Jorn fonde avec Joseph Noiret, Karel Appel, Constant, Corneille et quelques autres le mouvement CoBrA (le nom CoBrA est forgé à partir des trois capitales Copenhague, Bruxelles, Amsterdam) qui publie la revue Cobra (1948-1951). Dans l'esprit du Surréalisme, les membres du groupe CoBrA prônent la spontanéité, le retour à l'art populaire et au dessin d'enfant. L'œuvre puissante de Jorn, élaborée dans une dynamique de voyages incessants à travers l'Europe, s'ancre profondément dans la culture et la sensibilité scandinaves, tout en s'imprégnant des échanges que le Danois entretient avec la scène artistique internationale. Cette vitalité née d'une création collective est au cœur de la fascination que Jorn exerce aujourd'hui, et qui s'est récemment traduite par une succession de manifestations internationales. La tuberculose, qui frappe Jorn en 1951, précipite la fin du mouvement CoBrA. Après dix-huit mois passés au sanatorium de Silkeborg au Danemark, Jorn choisit, pour sa convalescence, l'air pur des montagnes suisses. Jorn développe dans la série d'œuvres qu'il y crée durant son séjour un langage nouveau, qui renoue avec les sensualités enveloppantes du célèbre Edvard Munch, autre Scandinave pionnier de l'expressionnisme moderne. Avec le Milanais Enrico Baj et le Belge Pierre Alechinsky, ancien compagnon d'armes de CoBrA, il fonde, en réaction à Max Bill, le Mouvement international pour un Bauhaus imaginiste, dans le prolongement théorique de CoBrA. En 1957, il crée avec Guy Debord l'Internationale situationniste. Les années qui vont suivre conduiront Jorn à libérer progressivement son art des modes et des influences, et à inventer une peinture saisissante, tantôt apaisée, tantôt explosive, toujours colorée, à la recherche du bonheur. Considéré comme l'un des plus grands représentants de l'abstraction spontanée, Jorn invente un langage universel qui touche au plus profond de l'être, traversé de rythmes plastiques, et déjouant toute narrativité.

Pages :  224

Format :24 x 29 cm         Illustration : Plus de 120 ill. en couleur, nombreux documents en noir/blanc et couleur

Prix CHF : 57.00      Prix EUR : 39.00

Reliure : Relié